UNE OUVERTURE VERS L’UNIVERSALITÉ
L'acquisition de la maîtrise de l’écriture et de la lecture participe sans aucun doute à l’accomplissement et à l’épanouissement de l’individu car elle lui permet d’accéder au savoir, à la culture et constitue de ce fait une ouverture vers le monde.
Si dans les grandes villes en Afrique noire les efforts sont faits pour que les populations accèdent à ce savoir, c’est loin d’être le cas pour les villages où vivent près 70% des populations privées des moyens essentiels pour satisfaire des besoins fondamentaux.
C’est cette situation qui prévaut dans le village de Pitti-Gare, dans la région du littoral au Cameroun
petites filles au village pitti-gare

SITUATION AU VILLAGE DE PITTI GARE
Elle se caractérise, comme dans la plupart des zones rurales des pays d’Afrique Sub-saharienne, par un enclavement du village ; une pauvreté endémique ; une absence de structures de santé ; d’animation et d’éveil ; une insuffisance des moyens mis à la disposition de l’établissement scolaire public, autant de problématiques qui rendent peu attrayante la vie dans cette zone géographique.
Parmi les populations qui y résident, se distinguent en particulier des adolescentes filles-mères, des enfants et des jeunes aux parcours scolaires inachevés, Des enfants scolarisés 3 jours de la semaine sur 5 pour cause du manque d’assiduité du corps enseignant appelé à assurer les cours. Enfin, beaucoup de femmes et d’hommes analphabètes.

Cette situation favorise l’exode rural vers les centres urbains des jeunes en quête de meilleures conditions et de progrès. La mise en place d’un Centre Rural de Lecture et d’Animation Culturelle « Cerlac » devrait compléter les politiques d’éducation ou d’alphabétisation nationales et pallier les nombreuses carences relevées au niveau de l’établissement scolaire du village de Pitti-Gare.
En outre, une telle structure servirait de relai et d’appui pour les domaines tels que la santé maternelle (planning familial), la promotion sanitaire et la santé des enfants. L’impact socio-économique serait considérable sur le développement local du village.
Enfin la création d’un Cerlac ferait du village de Pitti-Gare une zone d’attractivité susceptible de maintenir les jeunes au village et de freiner l’exode rural.


PRÉSENTATION DU PROJET
QU’EST-CE QUE LE CERLAC ?
Centre de documentation et d’information, donnant accès aux livres et aux moyens modernes de communication (ex. internet, tél., etc.), le Cerlac, sera un lieu d’instruction, de sensibilisation, d’échange et de partage. En outre, les actions d’animation culturelle, de jeux de société, prévues dans ce cadre, feront de cet espace un lieu de convivialité.
Le Cerlac regroupera une bibliothèque, une salle polyvalente où se dérouleront les réunions, les conférences, des animations culturelles et disposera d’un équipement audiovisuel voire informatique.

ACTIVITÉS
A l’instar des CLAC (Centre de Lecture et d’animation culturelle) institués par l’OIF (Organisation Internationale de la Francophonie), les activités du Cerlac peuvent se résumer par le Centre de documentation qui :
- Donne accès à la lecture à toute la population alphabétisée ;
- Répond aux besoins de lecture des élèves et des enseignants, favorisant ainsi leur réussite aux examens scolaires et professionnels
- Encourage la scolarisation
- Offre la possibilité aux jeunes hors du système scolaire de poursuivre leur formation professionnelle
- Appui les partenaires locaux du développement : alphabétiseurs, agents de santé, de développement rural, associations, groupements féminins, ONG
- Encourage la communication et l’expression citoyenne

LES OBJECTIFS POURSUIVIS
En mettant au service du public ses locaux et ses équipements, le Cerlac poursuit les objectifs suivants :
- Permettre à la population locale l’accès aux médias d’information et aux loisirs par l’audiovisuel (radio, télévision, vidéo)
- Encourager la création de foyers d’échanges et de formation dans les domaines de l’alphabétisation, de la santé, de l’agriculture, etc..
- Favoriser l’épanouissement des expressions culturelles par la mise sur pied des ateliers d’activité d’éveil pour les enfants ; l’accueil de troupes de musique, de danse ou de théâtre, les activités d’éveil
- Créer un climat de convivialité pour la pratique de loisirs.

PUBLICS VISÉS
Toute la population des communautés bénéficie du Cerlac et plus particulièrement :
- Les enfants en âge préscolaire
- Les jeunes en âge scolaire (principalement au niveau du primaire et du secondaire) ;
- Les femmes et les jeunes mères analphabètes
- Les enseignants et les opérateurs du développement
- Les groupements, associations et ONG.


EQUIPEMENTS
- Des livres et documentations divers
- Des journaux et revues locales et internationales
- Des jeux de société et de jouets éducatifs
- Une cellule pédagogique comprenant des outils didactiques et des ouvrages de méthodologie pour les enseignants
- Du matériel audiovisuel : parabole, téléviseur, projecteur vidéo, films et sonorisation ;
- Du matériel informatique
- Un cyber café : cabine téléphonique et connexion internet


FONCTIONNEMENT
Bien que s’inscrivant dans les politiques de développement locales du Cameroun, la création du Cerlac est une initiative privée de « Reflex’Ter» du GIC AGRO BIO du village de Pitti-Gare. Cette initiative bénéficie du soutien de l’association Cap Sud Emergences et de nombreux autres partenaires et sympathisants. Les animateurs et bénévoles formés avec un coordinateur, seront chargés du bon fonctionnement du Centre.