Economie Sociale Solidaire

2009

Le 16 et 30 mai se sont déroulées au Centre Social Arsène Bulard, les rencontres sociales et solidaires consacrées au Microcrédit et au Commerce Equitable. Animées par Monsieur Jean Marie GARCIN, de OIKOCREDIT.

Le champ d’exploitation du commerce équitable est vaste et varié. Les personnes en situation de précarité pourraient y trouver des domaines favorables à la création d’activités génératrices de revenus. Le Microcrédit quant à lui, permettrait d’avoir accès aux moyens pour monter les projets. Tel a été, en substance, le contenu de cette rencontre.

Cette action visait en général les femmes, les migrantes et les jeunes en particulier dont les statistiques démontrent qu’en cas de crise, elles constituent la population la plus exposée à la précarité dans les périodes de crise.
Malgré la faible participation du public à ces deux premiers rendez-vous, Cap Sud Emergences et le Centre social et familial Arsène Bulard promettent de renouveler cette action qui, il convient de le rappeler, relève d'une démarche incitative.

2010

Agir pour favoriser l’intégration des migrants est un des objectifs poursuivis par cette action car une intégration réussie est dépendante d’une insertion dans les domaines de l’emploi et de l’activité économique.

La rencontre a été organisée autour de trois axes :
1°) Des interventions de MM. Yves Barnoux, président des Cigales de l’Ile de France qui a présenté les Cigales et parlé de l’économie sociale et solidaire ; Monsieur Claude VALASEK (chargé de mission de Picardie Active) a présenté son organisme et le cadre de leur mission dans le financement de la création des micro entreprises ; Mme Agnès Martens ( Le Roseau) après avoir présenté son organisme, s’est attardée sur leurs missions d’accompagnement.
2°) Six stands de professionnels présents ont été mis en place pour faciliter les échanges, après les interventions, avec le public présent : Les Cigales, Picardie Active, La Maison de l’Emploi et de la Formation du Sud Ouest de l’Oise, le Pôle Emploi, Le Roseau, le Crédit.
3°) Un cocktail de clôture de l’action.

Une forte délégation du Groupe Entrepreneurs « Ensemble pour entreprendre » et la Maison de l’Emploi et de la Formation est venue de Chaumont en Vexin.
Une forte participation du public a été enregistrée : 60 personnes ont pris part au lieu de 15 l’année précédente.


Revue de presse

Echo du Thelle

2011

Deux rencontres organisées par l’association Cap Sud Emergences, le Centre Social & Familial Arsène Bulard, le Collège du Thelle se sont déroulées en 2011 à Méru, dans le cadre du Mois de l’Economie Sociale et Solidaire


1ère action : Le 15 novembre au Collège du Thelle sur invitation de Mme Ould, principale du Collège. Une présentation de l’association Cap Sud Emergences et son domaine d’actions, suivie de la projection du documentaire « Droits à l’avenir » qui montre l’Economie Sociale et Solidaire dans tous ses aspects, a été faite au public.
2ème action: Le 24 novembre au Centre Social & familial Arsène Bulard animée par Monsieur Eric Ducroq des Ateliers de la Bergerette de Beauvais. La rencontre a été organisée en trois temps :
1°) – projection du documentaire « Droits à l’avenir » réalisé par le CRESS, pour présenter l’économie solidaire sous tous ses aspects ;
2°) – projection du documentaire sur les Catadores du Brésil ;
3°) – intervention de M. Eric DUCROQ, des Ateliers de la Bergerette.
Le public a été invité à intervenir. Au cours des échanges, plusieurs idées ont été émises pour favoriser la réalisation des projets relevant de l’économie sociale et solidaire dans la ville de Méru.

60 personnes ont pris part à ces deux rencontres.

Revue de presse

Echo du Thelle

2012

Initiée par l’association Cap Sud Emergences dans le cadre du Mois de l’Economie sociale et solidaire en Picardie, avec la participation du Centre Social & familial Arsène Bulard, la 4è rencontre de l’économie sociale et solidaire s’est déroulée cette année le 17 novembre 2012, au cinéma le Domino, de 16h00 à 19h30.

La question, objet du débat était la suivante : Face à la crise de l’économie libérale, l’économie sociale et solidaire pourrait-elle être une alternative ?

L’action a été organisée en quatre temps :
1°) – projection du film « Le printemps de bonzaïs» de Léa Domenach et Arnold Montgault
2°) – Intervention de l’organisatrice Mme A. LIGAN et de M. Eric Ducrocq des Ateliers de la Bergerette;
3°) – Echanges entre participants et avec les animateurs.
4°) – Cocktail avec animation offert par l’association organisatrice
Après projection du documentaire, des échanges ont eu lieu autour de la question, et plusieurs idées ont été émises pour favoriser la réalisation des projets relevant de l’économie sociale et solidaire dans la ville de Méru. Il s’est dégagé de ces échanges que si l’économie sociale peut convenir aux initiatives de proximité, il ne peut être envisagé, dans un cadre global, comme un substitut à l’économie libérale.

45 personnes ont pris part à cette troisième rencontre qui s’est terminée par un cocktail solidaire offert par l’organisatrice, l’association Cap Sud Emergences.